Le Marteau et la Faucille

Texte

Don DeLillo

 

Traduction

Marianne Véron

 

Adaptation et mise en scène

Julien Gosselin

avec Joseph Drouet

 

Scénographie

Hubert Colas assisté de Andréa Baglione

 

Création musicale

Guillaume Bachelé

Maxence Vandevelde

 

Création lumières

Nicolas Joubert

 

Création vidéo

Pierre Martin

 

Création sonore

Julien Feryn

 

Costumes

Caroline Tavernier

 

Administration/Production/Diffusion

Eugénie Tesson

 

Organisation tournée/Communication

Emmanuel Mourmant

 

Assistant à l'administration

Paul Lacour-Lebouvier

 

Direction technique

Nicolas Ahssaine

 

Directeur technique adjoint

Vianney Brunin

 

Durée : 1 heure

Spectacle conseillé à partir de 14 ans

Catégorie A

DATES ET HORAIRES
mardi 17 décembre 2019 à 20:30
mercredi 18 décembre 2019 à 19:30

La passion de Julien Gosselin pour Don DeLillo n'est plus à démontrer. L'homme des adaptations fleuves resserre donc les enjeux de son dantesque Joueurs, Mao II, Les noms et se concentre sur une courte nouvelle nerveuse de l'auteur. L'histoire d'un gars, probablement ancien trader, banquier, voltigeur financier, enfermé dans une prison après que tout se soit effondré.

 

Pourquoi Le Marteau et la Faucille ? Parce que ce fut sa toute première rencontre littéraire avec l'écrivain américain. Parce que cette nouvelle, post-crise Lehman Brothers de 2008, est, selon lui « bien plus qu'une condamnation des excès du capitalisme financier. Elle est une réflexion sur la possession et la perte, sur la fragilité des hommes, sur leurs rêves de liens, sur l'absence d'espoirs ». Toujours étonné par le lyrisme sec de la langue de l'écrivain, Julien Gosselin s'abandonne une fois de plus au pouvoir de la littérature et à ce qu'elle infuse à son théâtre bouillonnant.