Avec les habitants

Appel à participation !

ET MAINTENANT QUELQUE CHOSE DE COMPLÈTEMENT DIFFÉRENT

_avec Herman Diephuis et Dalila Khatir

 

“Depuis le début de ma compagnie les projets avec des habitants ont eu une place importante dans mon travail et ces moments de partage et de rencontre ont fortement marqué mon parcours artistique. Il est important pour moi que ma nouvelle création Et maintenant quelque chose de complètement différent, qui est pensée comme une fiction autobiographique, puisse engendrer de nouvelles rencontres. Dans ce duo que j’interprète avec la chanteuse/performeuse Dalila Khatir, nous parlons de l’âge, du corps vieillissant, de la culture, de la société, de nos histoires et de la fin. Nous voudrions qu’un groupe d’habitants intervienne à un moment précis du spectacle pour sortir le duo de son huis-clos et pour finir la pièce en partageant la scène avec des personnes qui ont d’autres âges, d’autres corps, d’autres histoires que les nôtres mais avec qui nous avons forcément le même destin en commun. Ce travail ne nécessite aucune technique de danse ni d’expérience de la scène, tout le monde peut y participer à sa façon avec son âge et son vécu. Ensemble nous chanterons du Véronique Sanson, nous inventerons des duos endormis et nous danserons nos portraits à reculons ”...

 

Herman Diephuis

 

Présence requise du 26 au 29 février et les 2 et 3 mars en soirée

Inscrivez-vous à ce projet auprès de la billetterie

info@theatre-arles.com / 04 90 52 51 51

+ d'infos auprès de Cécile Robin / 04 90 42 51 52

ou Claire Odet / 04 90 52 51 56

 

 

 

À LA DÉCOUVERTE DES ARTS DU CIRQUE

_avec Mickaël Vessereau et le théâtre d'Arles

 

Depuis 2015, le Théâtre d'Arles mène un projet avec le Centre Social C. Chèze à Barriol et le centre de loisirs Di Nistoun de Tarascon dans le cadre des Contrats de Ville. Le projet a pour objectif d’initier deux groupes de jeunes d’Arles et Tarascon à la pratique des arts du cirque et au spectacle vivant. Il s’étend sur une période de 9 mois et s’adresse à deux groupes de 15 personnes comprenant des adolescents et préadolescents entre 10 et 15 ans et plusieurs animateurs référents. Depuis trois ans, Mickaël Vessereau artiste et pédagogue, nourrit et anime le projet. Les participants expérimentent les agrés aériens (tissu, trapèze, mât) et assistent à des spectacles au théâtre et au Festival d’Avignon. Ils bénéficieront d’une initiation aux métiers de la technique et une attention toute particulière sera dédiée aux sorties en familles. Le groupe s’agrandit en accueillant des jeunes du quartier du Trébon. L’équipe de relations avec les publics organisera un temps de restitution ouvert au public le 5 novembre 2019.

 

DATES ET HORAIRES

MIDI/MINUIT

Observatoire artistique

 

du lundi 7 au mardi 15 octobre

9h-11h/14h-16h (excepté les 9 et 13 octobre)

 

Midi/Minuit est un observatoire artistique au sein duquel nous invitons une trentaine d’enfants (une classe) de cycle 2 ou 3, sur une durée de deux heures à prendre part à un cheminement intellectuel, imaginatif, sensoriel et corporel, à travers l’écriture, le dessin, la parole et l’engagement physique. La Mini Spire est aussi un support à se découvrir, à mieux se connaître : s’exercer à tenir, à ne pas lâcher et développer ainsi sa ténacité, éprouvant dans son corps et dans ses pensées l’effort et la détermination. Mieux connaître ses limites, revient, en miroir, à mieux connaître l’étendue de ses capacités.

 

Projet accessible aux classes à partir du CP

Information et inscription auprès de Cécile Robin

c.robin@theatre-arles.com / 04 90 52 51 52

 

 

 

 

LES FIGURES DU MYTHE
Grâce au soutien de la Fondation d'entreprise Casino, le collège Ampère et le théâtre d'Arles s'engagent dans un projet sur deux années autour de la thématique des mythes. Ainsi une cinquantaine de collégiens découvriront trois oeuvres : - L'Iliade et l'Odyssée d'après Homère mis en scène par Pauline Bayle, - Dans la peau de Don Quichotte d'après Cervantès par La Cordonnerie, - L'Enfant par Elise Vigneron, adapté de La Mort de Tintagiles de Maurice Maeterlinck. Des ateliers seront établis avec chaque équipe artistique. À l'issue de la seconde année, les collégiens partageront leurs découvertes, avec le public, lors d'une restitution au théâtre. ?
La Fondation d'entreprise Casino, engagée en faveur de l'enfance et de la prévention de l'exclusion, soutient l'éducation des enfants par la pratique du théâtre.